compost... et composteurs

une compilation des meilleurs ouvrages et sites sur le sujet

 

Le compostage est un processus naturel ! Les dizaines d'espèces de micro-organismes et de petits animalcules se développent par millions sur les déchets organiques en se nourrissant de sucres, de protéines, de cellulose et d'autres constituants des matières organiques. Le but des méthodes de compostage est d'optimiser les techniques afin que les différentes vagues de micro-organismes se développent dans des conditions favorables et dans des délais raisonnables.

Les principaux macro-organismes du compost sont les vers de compost ou de fumier (de plusieurs genres), les insectes, les acariens, les gastéropodes, les myriapodes, les cloportes, etc...

A titre indicatif, voici un tableau reprenant la quantité d'êtres vivants

que l'on peut trouver dans un kilo de compost en activité. (Source: DGNRE-1999)

TYPES D'ORGANISMES &  NOMBRE / KILO DE COMPOST

- Bactéries          1.000.000.000 à 10.000.000.000

- Actinomycètes   1.000.000 à 100.000.000

- Champignons        10.000 à 1.000.000

- Algues                 10.000.000

- Virus                   Indéterminé

- Protozoaires        Jusque 5.000.000.000

- Vers de compost           Jusque 1.000

- Collemboles                10.000

- Autres insectes et larves     2.000

- Acariens                     10.000

- Crustacés (cloportes)   Jusque 1.000

- Gastéropodes (escargots, limaces)  20

Faire soi-même son compost est facile. Le compostage individuel constitue en outre une activité simple, pleine d'avantages pour le jardin, et qui réduit la production d'ordures ménagères traitées par la collectivité,  contribuant ainsi à la préservation de l'environnement.

Le compostage est un procédé de transformation biologique des matières organiques, en présence d'eau et d'oxygène. Une fermentation s'opère : des micro-organismes transforment les déchets pour former, après maturation, du compost : produit stabilisé, hygiénique et riche en humus, fort utile au jardin

Le compostage est un procédé ancien, que l'on retrouve aujourd'hui car il répond à plusieurs préoccupations :

C'est un geste écologique : il permet de réduire le volume des ordures ménagères enlevées collectivement. Moins de transport, moins d'espace occupé par les décharges ou moins d'incinération : c'est toujours ça...

L' amendement produit est de qualité, Il favorise la vie du sol, améliore sa fertilité et sa teneur en humus.

C'est économique ! Vous limiterez vos achats d'engrais et d'amendements organiques.

  Afin de favoriser l'aération naturelle du composteur, déposer au fond soit de la paille, soit des branchages.

Les déchets compostables :

Les déchets de cuisines :
  -Épluchures des fruits et légumes.
  -Fruits et légumes avariés.
  -Marc et dosette de café, infusette de thé.
  -Pain, gâteau.
Les déchets de maison :
  -Papier et journal  ( les humidifier).
  -Essuie-tout et mouchoirs en papiers.
  -cendres froides, copeaux et sciures de bois.
Les déchets du jardin :
  -Tontes de gazons (en plusieurs fois).
  -Taille des haies. (broyées)
  -Feuilles.


Mélanger et brasser régulièrement vos apports

Ne pas mettre dans le composteur :

Les viandes, les poissons et les laitages  (problèmes d'odeur, visites de chats, chiens, etc...).
Les agrumes et leurs épluchures  (trop acide).

En tas ?

Si vous avez un grand jardin et beaucoup de place, optez pour le compostage en tas. Empilez simplement les déchets dans un coin. Faites des tas, retournez-les régulièrement pour activer la fermentation. L'arrosage naturel et la large surface (oxygénation) seront vos avantages. Évidemment, l'aspect n'est pas très plaisant : réservez un endroit éloigné et discret.

En  bac,  dit « composteur »  ?

Vous utiliserez un composteur, dit bac ou silo à compost. Plus ou moins haut et ouvert, il réduit l'encombrement en privilégiant la hauteur. En plastique ou en bois, il améliore l'esthétique. Inconvénient : moins exposé, le compost risque de sécher si vous l'oubliez. En outre, le volume généré est plus faible.

Vous pouvez en réaliser un à moindre frais, en montant quatre côtés en planches, à raison d'une sur deux pour favoriser l'aération. Simple et efficace.

mélanger entre eux les différents déchets organiques

aérer et brasser le mélange une fois par semaine : pour favoriser l'action des micro-organismes, et homogénéiser le mélange résultant.

veiller à maintenir l'humidité

Il faut compter entre 3 et 5 mois pour qu'un compost soit « mûr », bien décomposé et riche en humus.

A la maison :   

- un seau, ou une bassine feront l' affaire,  rangés sous l'évier. Dès qu'un épluchage est nécessaire,  prenez  une double feuille dans un vieux journal,  posez-la sur le plan de travail, et elle recueillera vos  épluchures. Une fois fait, la feuille est roulée en boule, direction : la bassine.

Les coquilles d'œuf suivent le même chemin, de même que les filtres de la cafetière remplis de café passéLa bassine est régulièrement apportée sur le tas de compost; quand il pleut, on la laisse un peu dehors. Les déchets sont ainsi humidifiés; la bassine se nettoie...

Le gazon tondu est mis sur le tas, mais en petites couches fines, évitez toutefois les mauvaises herbes et autres chiendents.

Les fruits abîmés ramassés par terre, iront également enrichir le compost. A la chute des feuilles, un ratissage grossier permet là encore d'alimenter le tas, toujours en couches fines.

 

Le fumier… ? !  à ne pas confondre  !

L'homme quant à lui fait depuis des siècles des tas de fumiers. Mais si on ne s'en occupe pas, si la composition n'est pas optimale, ces tas de détritus organiques dégagent une odeur nauséabonde et mettent au mieux deux ou trois ans pour donner une matière utilisable.

C'est en cherchant des solutions aux quantités de plus en plus importantes de déchets organiques que nous produisons et en observant les mécanismes de notre Mère-Nature que de nouvelles techniques de compostage se sont développées.

Pour en arriver maintenant à des techniques qui produisent en quelques mois du compost d'excellente qualité qui ne sent pas mauvais.

                                                                          BB

                                                                                      

 

nos sources :

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_compostage.php3

http://compostage.info/index.php

http://fr.search.yahoo.com/search?p=compost+composteur&ei=UTF-8&fr=moz2-ytff-

http://www.composteur.info/

 

 

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

04.05 | 08:28

Saint Philippe et Saint Jacques
La Fête patronale à VAUX DEVANT DAMLOUP
http://www.vauxlapastorale.fr/242674019
Pourquoi l' EST RÉPUBLICAIN dans son BLOC NOTE..

...
03.07 | 21:44

Que de souvenirs dans le petit village de mon enfance !!!!!

...
16.03 | 20:07

Village au milieu de la forêt, superbe !!

...
17.11 | 12:08
SECURITE à VAUX a reçu 1
Vous aimez cette page